11 octobre 2012

L'Arlequin des matins tristes

bariolé jusqu’à la tête l’Arlequin d’après la fête rentre chez lui  en barque dégrisé et suit les canaux de sa mélancolie   sur les eaux lasses  à son passage les vieilles futaies sont retournées vers des ciels profonds constellés de lentilles les confetti des matins tristes   la gaule abandonnée il s’en va  nonchalant sur le feu calme des bois mourants sur le feu sobre des bois d’automne   Arlequin se penche ayant cru voir un ami il épanche son coeur et son chagrin aussi   son... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :