mon regard s’égare et déambule

sur le patchwork des petits bonheurs

pièces rapportées et cousues au fil propice du hasard

IMG_0896tel ce moment de lecture baigné d’herbe fraîche et de soleil

et où le miel de ta voix m’avait lustré le coeur

 

mon regard ricoche et sautille

sur le ruisseau qui serpente et qui rit

source de joie entraînée au fil capricieux de la pente

tel cet enfant des rues dansant sous la saulée d’automne

et dont la riche candeur m’avait désemparé

 

mon regard s’attarde et s’attendrit

sur toutes les heures futiles

perles de temps perdu au fil décousu des envies passagères

tel ce vaillant chapardeur de fleurs de lisières sauvages

et dont la sombre complicité m’avait valu de l’or

 

mon regard s’attache et se blesse

caressant à jamais les plaisirs démodés

tessons épars de vie au fil fragile des souvenirs heureux

tel ce repas de rois déchus devenus vagabonds

et où ta présence seule m’avait rassasié

 

et quand mon regard baissera sur le monde pour s’éteindre enfin

je me blottirai

je m’endormirai  bien au chaud

dans les draps immaculés du silence