Je voudrais m’endormir... sans lutter... sur mon vieux canapé

2017_01_01_21et mon bras suspendu au milieu des étoiles
Me coucher juste là, où s’arrêtent mes pas
et me laisser glisser dans le gouffre de nuit

Je voudrais me sentir... vagabond... ne serait-ce qu’un soir
Me blottir dans la paille, me cacher dans un coin
de silence... où l’errance désencombre l’esprit
où la joie de l’oubli n’est plus que volupté

Je voudrais me laisser... emporter... sur un bout de nuage
et être aussi léger que le foetus lové
Voyager sans bouger comme un bouchon sur l’eau
m’éteindre au bord du monde en me laissant ravir !