01 janvier 2013

Chemin de ronde

à l’heure où se dressent les miradors d’étoiles les bagnards en sursis font leurs tours de ronde et comptent  le front bas  les pas légers de leur silence   au fil de leurs monotonies barbelées ils méditent  errant au rythme de leurs souffles sussurant aux bosquets l’air ténu de leurs âmes   pour point d’horizon  le bout d’un chemin sale ils avancent sans mobile ils avancent immobiles sereins d’avoir lâché le temps ces dépossédés aux mains ballantes et chargées de présent   l’allée... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 13:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 décembre 2012

Le grimoire

derrière la symétrie indue de mon visage se joue la comédie au spectateur ultime symphonie de silence d’un théâtre d’ombres   sous la façade ouvrée de ma mélancolie surgit un escadron aux pieds enracinés bambous désenchantés d’un jardin souterrain   au-delà de la porte ouverte à mon mystère planent des parfums d’encens qui ne s’échappent pas bâtonnets moribonds des élans refoulés   sur l’autel évasif de mon intimité est posé un grimoire qui dort sans être lu prières d’avenir aux lecteurs disparus ! ... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 décembre 2012

Moi aussi !

moi aussi je voudrais m’envoler me déployer jusqu’au bout de mes plumes et fondre dans l’azur et fendre les nuages jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un petit point virgule   moi aussi ils m’ont rogné les ailes ils m’ont dénaturé jusque dans la parure et posé une bague et mis dans une cage où l’on n’entend plus que des couacs mécaniques moi aussi j’aurais voulu me jeter d’une tour et planer sur les courant d’air chaud et lutter contre les vents contraires moi aussi j’aurais voulu m’appeler Jonathan visant... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 décembre 2012

Tristes calames

appuyé au pupitrenudevant une jolie page blancheil fixe l’horizon des immensités viergesson esprit python est tapi  aux aguêtsil attendil attend une proieil attend sous la duneil attend dans l’anfractuosité d’une rochele passage inopiné d’un petit angelot perdu   Ah !éblouissant éclair !ses crocs sont dans la chairil mord broie dépèce éviscèreet ne laisse aucun reste qu’une brise calme et légèrequi siffle sur le sable assoupiô triste calame ! la plume ébouriffée quelques feuilles écornées l’encrier renversé ... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 novembre 2012

Comment apprécier la poésie chinoise ?

Si je me propose ici d’exposer brièvement ma compréhension de la poésie chinoise — et en particulier celle de la dynastie Tang — ce n’est pas en tant qu’expert, je ne me le permettrais pas. Il s’agit ici tout simplement du regard d’un esthète qui a déjà passé plus de dix ans en Chine et qui connaît relativement bien la culture et la langue chinoises. ... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2012

Eclats d'ébène

   écoutez donc ce soir le chant de ma prière      dans une autre vie  renaître en Kirikou sentir du bout des doigts mes cheveux denses mes cheveux doux fredonner de mes lèvres au lustre incandescent la sombre mélopée rythmée de mes aïeux   écoutez donc ce soir l’écho de mon tam-tam au prochain rendez-vous revenir fils d’Afrique sentir sur mes traits obscurs des parfums solaires des éclats d’ébène suivre le regard intemporel des têtes de bois qui hurlent en silence la... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 novembre 2012

L'Univers est une oreille

U-nivers ! entonnoir fabuleux vibrant d’oscillations peau tendue  mille fois plus fine qu’une aile de cigale   tu résonnes des cris des nouveaux-nés        des soupirs des mourants des pleurs irraisonnés  des chagrins d’enfants seuls des détresses tranquilles  des amours restées tues des silences gênés  et des douleurs muettes des regards trahissant un appel éploré des pensées caressant un désir d’interdit   tu frémis aux yallas exaltés  aux... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2012

Tu monteras

tu monteras vers sa demeurece bel endroit calme et secretoù les abeilles épurent leur mielprès de la source aux sansonnets   tu graviras les monts aigussans passer par ces rues d’orgueilque traversent les troupeaux d’humainssous le joug des lumières en deuil   tu suivras les pas de l’enfant muetsans écouter ces voix aigriesqui déversent  sordides  leur plombsur les chants gais de ton esprit   et tu verras son mausoléece blanc granit au tendre éclatoù ton visage sans plus de peursur sa surface apparaîtra
Posté par lezurc à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2012

Désirs inassouvis

la chaleur de l’été  ils s’étaient découvertssur le lit d’innocence  ils n’avaient pas treize anspar les tuiles sussurait le chant gris des cigaleset des volets suintaient des airs gais de lavande   ses yeux mi-clos suivaient les reliefs du miragesa main flânait jusqu’au mont vénusienintimidé sarment vivide à fleur de peausans la cueillir  de la sentir il avait faim    le soleil témoin  leurs lèvres s’étaient goûtéescontre un vieil olivier  ils s’étaient appuyéset la garrigue houleuse sous... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 novembre 2012

L'embrasement

il a suffi d’une étincelle le feu a pris dans mon chez moi crépitant, rampant et léchant mordant, sauvage,  à la beauté   soudain, l'esprit frais s’est levé et d’un regard l’a circonscrit et l’incendie de se tapir dans son nid gris, sous sa cendre   et des charbons incandescents je pensai bien qu’il renaîtrait on n’avait plus qu’à attendre, du ciel, des tonneaux d’eau glacée 7.11.12   Commentaire de l'auteur : Le feu qui brûle "en mon chez moi" n'est pas un simple feu de cheminée : c'est le feu... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,