17 janvier 2013

A l'oeil nu

d’une fleur  Eve apparaîtfragile grâce vaudouton regard l’a mise à nufier auroch à genoux   ta main caresse les formeston oeil perçant la peaul’animal sans pitiécroque de sensuels tableaux   des dédales de couleursqui éclatent en vitrauxet ton trait primitifévoque l’épique assaut !   Commentaire de l'auteur :  Tout créateur se cache autant qu'il se révèle dans ce qu'il crée... Modeste hommage à un maître de l'image. L.
Posté par lezurc à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,