Photos liées au tag 'miroir'

Voir toutes les photos
29 mars 2017

Recherche spirituelle : F

Femmes : Voir le monde à travers les yeux d'une femme... Le monde est dominé par les hommes. Dans ce monde-là, les femmes n'ont qu'une fonction subalterne, mais néanmoins indispensable: donner des enfants aux hommes. (et accessoirement, vaquer aux tâches ménagères) C'est un peu comme si une espèce animalière avait réduit en esclavage une autre espèce. En général, les hommes ne le voient pas; en général, seules quelques femmes le voient. Pensées inspirées du film "Revolutionary Road" de Sam Mendes. Flux : Les flux vont et... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 décembre 2012

Le grimoire

derrière la symétrie indue de mon visage se joue la comédie au spectateur ultime symphonie de silence d’un théâtre d’ombres   sous la façade ouvrée de ma mélancolie surgit un escadron aux pieds enracinés bambous désenchantés d’un jardin souterrain   au-delà de la porte ouverte à mon mystère planent des parfums d’encens qui ne s’échappent pas bâtonnets moribonds des élans refoulés   sur l’autel évasif de mon intimité est posé un grimoire qui dort sans être lu prières d’avenir aux lecteurs disparus ! ... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 novembre 2012

Tu monteras

tu monteras vers sa demeurece bel endroit calme et secretoù les abeilles épurent leur mielprès de la source aux sansonnets   tu graviras les monts aigussans passer par ces rues d’orgueilque traversent les troupeaux d’humainssous le joug des lumières en deuil   tu suivras les pas de l’enfant muetsans écouter ces voix aigriesqui déversent  sordides  leur plombsur les chants gais de ton esprit   et tu verras son mausoléece blanc granit au tendre éclatoù ton visage sans plus de peursur sa surface apparaîtra
Posté par lezurc à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 octobre 2012

L'Arlequin des matins tristes

bariolé jusqu’à la tête l’Arlequin d’après la fête rentre chez lui  en barque dégrisé et suit les canaux de sa mélancolie   sur les eaux lasses  à son passage les vieilles futaies sont retournées vers des ciels profonds constellés de lentilles les confetti des matins tristes   la gaule abandonnée il s’en va  nonchalant sur le feu calme des bois mourants sur le feu sobre des bois d’automne   Arlequin se penche ayant cru voir un ami il épanche son coeur et son chagrin aussi   son... [Lire la suite]
Posté par lezurc à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :